LA QUEUE D’UN DINOSAURE DE 99 MILLIONS D’ANNÉES A ÉTÉ RETROUVÉE DANS DE L’AMBRE

Publié le 10 Décembre 2016

L'échantillon d'ambre contenant la queue à plumes du dinosaure présente également une fourmi venue tout droit du Crétacé

L'échantillon d'ambre contenant la queue à plumes du dinosaure présente également une fourmi venue tout droit du Crétacé

Des paléontologues viennent de trouver un échantillon d’ambre contenant la queue  recouverte de plumes d’un animal ayant vécu il y a 99 millions d'années.
Une découverte qui permettra d'en savoir encore plus sur les dinosaures du Crétacé. 
 
Si, pour l'instant, aucune espèce précise n'a été formellement identifiée, les chercheurs ont tout de même pu affirmer qu'elle aurait appartenu à un Coelurosauria « lézard à queue creuse », en se fiant à la structure du bout de queue. Cependant, rien de plus précis ne peut être avancé étant donnée que cette famille regroupe des dinosaures carnassiers jusqu’aux oiseaux modernes. 
 
Il semblerait tout de même que le spécimen en question était un dinosaure et qu'il ne volait pas, malgré la présence de plumes dans le fossile.
 
S'il est déjà arrivé par le passé que des plumes datant de cette époque soient étudiées, leur observation conservée à même la queue est une première.
Des faits confirmés par Ryan McKellar, paléontologue au Musée royal de Saskatchewan (Canada) : « Nous sommes bien en présence d’un dinosaure et non d’un oiseau préhistorique ». 
 
Le fossile a été découvert dans un échantillon d'ambre venant de la mine d'Hukawng Valley, dans la région du Kachin, dans le nord de la Birmanie, où l'ambre tient un grand rôle au niveau de l'économie locale, grâce à la confection de bijoux et d'ornements.
Mais la grande particularité de l'ambre est qu’elle peut contenir une large variété d’êtres vivants du Crétacé.
 
L'échantillon avait d'abord été taillé en ovale et avait même été mis en vente au marché d’ambre de Myitkyina, où Lida Xing, un paléontologue de l’Université des géosciences de Chine, l'avait acheté accompagné de plusieurs autres.
 
Les modifications apportées à la pierre avant d'être vendue à Lida Xing ont permis de mettre en évidence la présence de fer, provenant du sang ayant coulé dans les tissus du dinosaure.
 
Une grande nouvelle pour les chercheurs, qui devraient en tirer de nombreuses informations.

Rédigé par Paco Savannah

Publié dans #Découvertes

Repost 0